outils ANC RD ANC

Pôle R & D

L'Association Eau Fil de l'Eau développe une activité de Recherche et Développement sur le thème de l'Assainissement Non Collectif en partenariat avec des organismes publics (universités, laboratoires…) et privés, nationaux et internationaux.

L’équipe de travail en charge des activités de R&D se compose de :

  • Alexandre CRAS, Ingénieur de Recherche Eau et Environnement
  • Jean-Philippe GOSSELIN, spécialiste en techniques d’assainissement d’eaux usées domestiques et effluents industriels

Cette équipe peut selon les missions se renforcer d’étudiants thésards ou ingénieurs.


Fort de proposer ses moyens techniques et humains à toute clientèle concernée par la problématique de gestion et traitement d’eaux usées, l’association Eau Fil de l’Eau souhaite faire bénéficier ses partenaires du Crédit Impôt Recherche (CIR).

L’association souhaite disposer d’une plateforme technique alimentée en eaux usées et pouvant recevoir des matières de vidanges de fosses toutes eaux et de micro-stations.

Quelques axes de recherche :

  • La Réutilisation des Eaux Usées Traitées

    Face à la réduction de la ressource en eau en particulier en milieu méditerranéen, la réutilisation des eaux usées traitées dans le cadre de l'Assainissement Non Collectif est une alternative intéressante mais sur laquelle peu d'études détaillées existent à ce jour.
  • Le Traitement des Matières de Vidange

    Face au développement des filières d'Assainissement Non Collectif, les quantités de matières de vidange à traiter augmentent de manière continue en France depuis quelques années. Il existe des solutions de traitement en stations d'épuration mais leur capacité à recevoir les matières de vidange reste limitée. Nous travaillons déjà sur des techniques de traitement extensif en partenariat avec le BDZ à Leipzig.

  • Le Traitement des Eaux Ménagères

    La réglementation actuelle impose de dimensionner les installations d'ANC prévues pour traiter les eaux ménagères en fonction du flux réel ou estimé de ces eaux ménagères. Mais à ce jour, il y a très peu de connaissances sur l'efficacité réelle des techniques d'assainissement traditionnelles appliquées aux eaux ménagères (avec ou sans urines) dont les caractéristiques physico-chimiques sont différentes du mélange eaux vannes + eaux ménagères.